Façade immeuble parisien

Effectuer le ravalement d’une façade nécessite bien entendu de connaître sa structure et ses matériaux. En effet, chaque façade d’immeuble a ses spécificités, et ne réagira pas de la même manière à tel ou tel traitement. Pour vous aider à mieux comprendre les différents types de façade d’immeubles, Expert Ravalement vous propose un article complet sur le sujet !

 

 

Demandez des devis gratuits pour vos travaux >>

Le ravalement d’un immeuble : une affaire d’expert

Il est indispensable de faire appel à un artisan professionnel pour ravaler une façade d’immeuble. En effet, chaque immeuble nécessitera un traitement de façade spécifique, et gare à celui qui se tromperait : un mauvais choix dans le ravalement d’une façade peut tout simplement la détériorer ou la marquer à vie.

Les différents types de façades d’immeuble

S’il est impossible de faire une liste exhaustive des façades d’immeubles en France, voici tout de même les catégories de façade les plus répandues, et leurs caractéristiques :

  • Les façades de béton avec revêtement : typique de l’architecture moderne, on retrouve de nombreux immeubles avec une façade de béton recouverte d’un revêtement plastique. Leur ravalement est assez simple, car le béton résiste à la plupart des traitements, et peut donc être nettoyé facilement. On prendra simplement le soin de boucher les fissures.
  • Les façades de béton brut : assez simplistes et brutes, les façades de béton on été très à la mode au courant du XXe siècle, et continuent parfois d’être utilisées. Leur problème majeur reste l’apparition ponctuelle de failles, si bien qu’un ravalement permettra le plus souvent de corriger ce défaut. Cette façade d’immeuble est suffisamment solide pour résister à un nettoyage haute pression.
  • Les façades enduites au chaux sur moellon de pierre : type de façade résolument ancien, qui a progressivement été abandonné au cours du XXe siècle, la façade chaux sur moellon de pierre souffre souvent de fissures importantes. On la rénove généralement par injection de chaux.
  • Les façades enduites au chaux sur pisé : assez peu répandue en ville, la façade au chaux sur pisé se trouve parfois dans les bâtiments les plus petits. Leur ravalement peu nécessiter de retravailler les fondations et de renforcer leur structure à la chaux.

Des professionnels près de chez vous chiffrent gratuitement vos travaux de façade >>

  • Les façades en panneaux préfabriqués : assez développée pour les immeubles les plus vastes, les façades en panneaux préfabriqués de béton offrent une certaine originalité structurelle. Assez solides, elles permettent un ravalement basique, qui mêle un renforcement de leur structure et un décapage.
  • Les façades en fausse pierre de taille : encore très en vogue au début du XXe siècle, la fausse pierre de taille a permis de donner beaucoup de prestance à certains bâtiments des grandes villes françaises. La difficulté de leur restauration se trouve souvent dans les moulures à reconstituer. Un ravalement de cette façade d’immeuble nécessite également un remplacement des pierres usées, et un nettoyage complet.
  • Les façades en pierre de taille : rares sont les immeubles en pierre de taille, car il s’agit d’un procédé de construction très ancien. On le retrouve cependant sur certains batîments religieux ou historiques.
  • Les façades enduites sur mâchefer : le mâchefer a souvent été utilisé pour les grands immeubles d’habitation, souvent dans les zones les plus populaires. Matériau peu noble, il peut se dégrader rapidement. Son traitement nécessite généralement de combler les fissures et d’appliquer un enduit pour le renforcer.

Naturellement, il est impossible de lister ici toutes les façades d’immeubles que l’on peut retrouver en France. Nous avons néanmoins listé les plus fréquentes.