Véranda : quel chauffage choisir ?

Dans l’idéal, le chauffage d’une véranda se choisit au moment de sa construction. Cela permet d’étendre le circuit de chauffage de votre habitation. Mais encore faut-il savoir comment chauffer une véranda. Vous avez le choix entre différents types de chauffage pour véranda. Pour savoir quel chauffage pour une véranda choisir, vous devez tenir compte de certains facteurs comme l’isolation et l’orientation de celle-ci.

Exigez gratuitement des devis de pose de chauffage

Les critères à prendre en compte dans le choix d’un chauffage pour véranda

Une véranda est le moyen parfait pour agrandir facilement sa maison tout en profitant de la luminosité extérieure. Cela est certainement dû au fait que la véranda est principalement composée de surface vitrée. Cette pièce de vie confortable permet d’augmenter la valeur d’un bien immobilier et fait l’objet de convoitise de nombreux acheteurs.

Cela dit, pour bénéficier d’un confort optimal en toute saison, la véranda exige d’être bien chauffée. Grâce à ses grandes surfaces vitrées, la véranda produit un chauffage naturel. En général, cela réchauffe aussi bien la véranda qu’une grande partie de la maison. Toutefois, le chauffage solaire n’est pas toujours suffisant dans certains cas.

En effet, dans le cas d’une superficie plus importante, environ 30 m², et une hauteur de plafond élevée, un chauffage d’appoint est indispensable. Toutefois, le choix du système de chauffage d’une véranda dépend entre autres du type d’isolation de celle-ci et de son emplacement. La situation géographique joue également un rôle essentiel. Une véranda située sur la Côte d’Azur profite d’un meilleur niveau d’ensoleillement qu’une véranda située dans une région pluvieuse. C’est en fonction de cela que vous allez déterminer la puissance nécessaire pour votre véranda.

Obtenez plusieurs devis gratuits de pose de chauffage

Les différentes solutions pour chauffer une véranda

Une fois la puissance déterminée, vous pouvez choisir entre les différents types de chauffage adaptés à une véranda.

Le chauffage central

Si les exigences techniques le permettent, vous pouvez utiliser le chauffage central de la maison pour chauffer votre véranda. Cette méthode consiste à réaliser une extension du chauffage central existant. Quel que soit le système de combustion utilisé, c’est possible à condition que la puissance de votre chauffage central soit suffisante pour chauffer votre véranda en plus de votre maison.

Les radiateurs électriques

Opter pour des radiateurs électriques reste la solution la plus simple et la moins chère pour chauffer une véranda. Le nombre de convecteurs à installer pour chauffer de manière optimale la véranda dépend de la superficie de la pièce. Cependant, selon l’isolation de la véranda, cette solution peut se révéler onéreuse à l’usage. Les modèles à inertie sont actuellement les plus performants. Combinés à une bonne isolation, vous profiterez d’un confort optimal sans faire grimper votre facture d’énergie.

La pompe à chaleur

La pompe à chaleur, notamment la pompe à chaleur air-air, est la solution privilégiée pour chauffer une véranda. Elle extrait les calories présentes dans l’air ambiant à l’extérieur pour les convertir en chaleur dans votre véranda. Ce système a aussi l’avantage de pouvoir se transformer en climatiseur en été pour la pièce. C’est un atout indéniable lorsque la température devient trop élevée dans votre logement. La pompe à chaleur présentera donc un double avantage. D’un côté, elle chauffera la véranda en hiver et de l’autre côté, elle permet d’avoir moins chaud en été.

Devis 100 % gratuits de pose de chauffage

La puissance de chauffage nécessaire pour une véranda

En règle générale, comme pour les autres pièces, il faut avant tout calculer le volume de la pièce à chauffer pour connaître la puissance nécessaire. Pour ce faire, vous devez multiplier la surface au sol par la hauteur sous plafond.

Pour une hauteur sous plafond standard de 2,5 m, il faut en moyenne une puissance de 100 W par m³ pour chauffer une pièce intérieure. Si vous disposez d’une ancienne véranda avec une isolation moins performante, c’est la puissance stricte minimum sur laquelle vous devez vous référer. Ces chiffres s’appliquent aux radiateurs électriques, mais aussi aux poêles à bois. En outre, avec une pièce mal isolée, 40 W/m³ peuvent suffire dans les zones les plus tempérées et 60 W/m³ seront nécessaires dans les régions plus fraîches.