Tout savoir sur la hauteur nécessaire pour l'aménagement des combles

Bien que l’aménagement des combles paraisse simple, il peut nécessiter de lourdes opérations. En effet, dans le cas d’un aménagement de combles de faible hauteur, une déformation de la charpente ou des cloisons peut être nécessaire. Pour aménager un comble, la hauteur minimum à respecter dépend de vos besoins. Mais généralement, la hauteur de comble aménageable doit être d’au moins 1,80 m.

Obtenez vos devis gratuits d’aménagement des combles

Hauteur pour aménager les combles : conseils

Avant de décider de la hauteur des combles à aménager, interrogez-vous d’abord sur vos besoins. Si, par exemple, vous souhaitez y aménager une chambre et une salle de bain, vous aurez besoin d’une remontée de mur de 60 cm minimum et d’une pente de toit de 45°. Par contre, si votre projet consiste à créer un espace home cinéma par exemple, le comble en lui-même suffira. En d’autres termes, une faible largeur est suffisante pour y installer quelques canapés et le matériel de diffusion vidéo. Il n’existe pas de hauteur minimum type pour ce type d’opération.

En outre, si vous voulez aménager une pièce agréable à vivre, vous devez opter pour une hauteur entre 1,80 m et 2 m. Une pièce est agréable à vivre lorsqu’elle est lumineuse et simple à meubler. Aussi, elle doit avoir une taille suffisante pour permettre une circulation fluide dans la pièce. Vous pouvez, par exemple, créer une pièce mansardée d’au moins 4 m de long et 2,5 m de hauteur.

Réclamez plusieurs devis d’aménagement des combles

Comment aménager les combles de petite hauteur ?

Si vos combles aménageables sont d’une faible hauteur, il existe des solutions pour réussir l’aménagement. Mais cela implique de lourds travaux. Sinon, découvrez également combien peut coûter l’isolation des combles.

Rehausser la toiture

Si la hauteur de vos combles ne permet pas l’aménagement d’une pièce, la surélévation de toit peut être envisageable. Cette opération consiste à ajouter un étage supplémentaire entre le toit et le dernier étage. En d’autres termes, cela consiste à apporter de la hauteur sous combles en ajoutant quelques parpaings entre la charpente et le haut des murs existants. Rehausser le toit implique de gros travaux puisqu’il faut déposer l’ancien toit, puis le reposer.

Modifier la pente du toit

Cette technique peut être utilisée si la modification de la pente du toit est autorisée dans votre commune. En effet, dans certaines régions, les toits plats ou à faible inclinaison ne sont pas adaptés à l’environnement. Cette solution consiste à créer une nouvelle charpente pour que la pente de la toiture soit plus faible et qu’elle ne forme pas d’angle. En général, la pente revient à 45°. Ces travaux n’auront cependant pas d’impact sur la partie actuellement habitée, sauf si la création d’un escalier pour accéder au nouvel étage est requise.

Ajouter un décaissement du plancher de combles

Lors d’un projet d’aménagement de combles, la première chose à faire est de renforcer le plancher, puisque au départ, il n’était pas destiné à recevoir une pièce de vie. Vous pouvez profiter de l’occasion pour abaisser le plafond de l’étage inférieur pour obtenir quelques hauteurs dans vos combles aménageables. Attention toutefois à ne pas exagérer au risque de nuire à la hauteur de l’étage en dessous. Ce type de travaux demande beaucoup de réflexion, car c’est une opération complexe et coûteuse.

100 % gratuit : devis d’aménagement des combles

Étapes pour réussir l’aménagement des combles

L’aménagement des combles est une opération qui ne s’improvise pas. Pour la réussir, vous devez passer par quelques étapes, à savoir :

  • Vérifier l’état de la charpente en s’assurant que le bois est en bon état,
  • Connaître la configuration de votre toiture, puisque tous les combles ne sont pas aménageables. Un comble aménageable doit avoir une hauteur sous plafond minimum de 1,80 m et d’une pente supérieure à 30 %.
  • Poser un escalier : le type d’escalier ainsi que son emplacement dépendent de la configuration des lieux.
  • Créer les branchements des réseaux d’eau, d’électricité et de chauffage. Ces éléments sont indispensables si vous voulez créer un espace de vie.
  • Bien isoler : les pertes de chaleur se révèlent plus importantes sous les toits.
  • Bien ventiler : c’est essentiel pour éviter les condensations et les problèmes d’humidité.

Ainsi, pour mener à bien votre projet, il est vivement recommandé de faire appel à un professionnel.