Quel budget pour l'aménagement des combles ?

Pour les idées d’aménagement de combles, les possibilités sont infinies. Les combles aménagés peuvent, par exemple, être transformés en chambre. Mais encore faut-il savoir comment aménager des combles en chambre. Certains aspects sont à revoir pour pouvoir aménager les combles en pièce de vie, comme l’isolation, l’état du plancher, les ouvertures et autres. Le prix d’aménagement des combles dépendra ainsi de votre projet.

Devis 100 % gratuits d’aménagement des combles

Les formalités administratives pour l’aménagement de combles

Les projets d’aménagement de combles doivent forcément passer par des démarches administratives. Il s’agit soit de la déclaration de travaux, soit de la demande de permis de construire. Dans le cas d’une extension de maison de 20 m², vous êtes dans l’obligation de demander un permis de construire.

Il est donc vivement conseillé de vous renseigner auprès de votre mairie avant de vous lancer dans les travaux d’aménagement de combles. Par ailleurs, si la modification engendre une surface habitable totale de plus de 150 m², vous devez impérativement solliciter l’intervention d’un architecte. Si l’aspect extérieur de la maison est modifié, vous devez créer des ouvertures pour les fenêtres de toiture. Selon votre commune, cette modification peut nécessiter une déclaration de travaux ou un accord des bâtiments de France.

Réclamez des devis professionnels d’aménagement des combles

Les travaux à réaliser pour l’aménagement de combles

Certains travaux sont obligatoires pour pouvoir aménager convenablement les combles et en faire une véritable pièce à vivre.

1- Bien adapter le plancher

La plupart du temps, les planchers des combles ne sont pas assez solides pour supporter le poids d’un aménagement. D’autres en sont même dépourvus. Avant de penser alors à aménager vos combles, vous devez adapter le plancher, donc le renforcer. Vous pouvez choisir entre un plancher en parquet massif ou contrecollé, en dalle de béton ou en dalle de particules agglomérées. Le prix variera en fonction du type de plancher que vous choisissez.

2- Ajouter des ouvertures

Conformément à la norme thermique RT 2012, une surface vitrée équivalente au 1/6e de la surface habitable doit être ajoutée. Il est ainsi obligatoire de créer au moins une ouverture dans les combles aménagés. Vous pouvez, par exemple, créer une fenêtre de toit ou bien un chien assis de toiture pour laisser passer la lumière naturelle dans la pièce. C’est indispensable pour rendre les combles aménagés habitables.

3- Bien isoler les combles

Qu’ils soient à aménager ou déjà aménagés, les combles doivent disposer d’une bonne isolation. Pensez alors à renforcer l’isolation de vos combles pour éviter les déperditions thermiques. Il est conseillé d’opter pour l’isolation par l’intérieur. C’est la solution la plus simple et la plus économique. L’isolation par l’extérieur permet d’éviter les pertes d’espaces, mais engendre d’importants travaux. Il existe plusieurs techniques et différents types d’isolant adaptés à l’isolation des combles.

Gratuit et sans engagement : devis d’aménagement des combles

Prix d’aménagement de combles

Le tableau ci-dessous vous montre un exemple du prix d’aménagement de combles :

La taille de la surface à aménagerPrix
Combles aménagés de 25 m²Entre 1 490 euros à 51 150 euros
Combles aménagés de 40 m²Entre 23 850 euros à 81 150 euros
Combles aménagés de 50 m²Entre 29 850 euros à 100 150 euros
Combles aménagés de 100 m²Entre 59 850 euros à 200 150 euros
Type de travaux à réaliserPrix
Isolation par l’intérieurEntre 40 euros et 90 euros/m²
Isolation par l’extérieurEntre 100 euros et 280 euros/m²
Plancher en parquet massifEntre 50 euros et 150 euros/m²
Plancher en dalle de particules aggloméréesÀ partir de 5 euros le m²
Plancher en dalle de bétonEntre 25 euros et 35 euros le m²
Création de fenêtres de toitÀ partir de 120 euros
Création d’escaliersEntre 1 000 euros et 17 000 euros

Le tarif pour l’aménagement de combles varie en fonction de plusieurs facteurs. En effet, vous devez tenir compte de la surface à aménager et des travaux à effectuer selon la pièce à créer pour pouvoir estimer le coût d’un tel projet. À cela s’ajoutent bien sûr les coûts de la main-d’œuvre et des prestations du professionnel.