Vous êtes obligés de faire des travaux de ravalement de façade tous les 10 ans pour optimiser l’efficacité énergétique d’un logement. Certains propriétaires peuvent heureusement bénéficier d’aides de ravalement de façade pour alléger le coût des travaux. L’aide pour ravalement de façade prend plusieurs formes, comme le crédit d’impôt pour l’isolation extérieure (désormais appelé MaPrimeRénov). D’autres prennent la forme de subvention sous conditions d’éligibilité, comme les aides de l’ANAH.

Demandez des devis gratuits pour vos travaux de ravalement de façade

L’importance d’un ravalement de façade

Les façades se doivent de remplir certaines fonctions comme la résistance et l’étanchéité élevée. Cela étant dans le but de protéger la maison et ses occupants des agressions extérieures et de l’humidité.

De même, une façade doit également avoir une capacité d’isolation pour garantir le confort thermique intérieur aussi bien en été qu’en hiver. D’ailleurs, un niveau d’isolation élevé permet de limiter la pollution d’une maison, en réduisant la consommation d’énergie.

Le ravalement de façade vise en outre à rénover l’aspect extérieur de votre maison, et à mettre en valeur son architecture. Face à ces attentes, les propriétaires doivent réaliser des travaux de ravalement de façade au moins une fois tous les 10 ans. En parallèle, l’État met en place des mesures règlementaires pour assurer l’efficacité des façades. En l’occurrence, l’efficacité énergétique représente le pilier des opérations menées.

C’est pourquoi des mesures incitatives ont pris forme afin que tous propriétaires puissent avoir la possibilité de répondre aux normes en vigueur lors de la rénovation de maison. Le ravalement des façades fait partie des priorités.

Les différents types d’aide pour le ravalement de façade

Des aides de l’État et des subventions existent pour financer ces travaux de rénovation, dont le ravalement de façade.

Les aides de l’Anah

Avant tout, les aides de l’Anah sont soumises à des conditions d’éligibilité. Si vous êtes éligible, sachez que vous pouvez vous faire financer jusqu’à 50 % du montant total des travaux de ravalement et de traitement de façade. Cela est possible à condition que vous soyez propriétaire occupant.

Si vous êtes propriétaire bailleur, le financement s’élève à échelle de 25 %. Le coût des travaux doit dépasser les 1500 euros hors taxe, à l’exception des propriétaires occupants aux revenus très modestes. Mais pour cela, votre habitation doit être achevée depuis plus de 15 ans.

Important : les aides de l’ANAH sont réservées aux foyers modestes et très modestes.

La TVA à taux réduit (5,5 ou 10 %)

La taxe sur la valeur ajoutée applicable en France s’élève à 20 %. Mais pour des travaux de rénovation et d’entretien de maison, la TVA se limite à 10 %. Dans ce cas, vous bénéficiez donc d’une TVA à 10 % sur la main-d’œuvre et les fournitures pour des travaux de ravalement de façade.

Mieux encore, la TVA à 5,5 % s’applique sur les travaux d’isolation. Il est donc idéal de profiter du ravalement d’une façade pour procéder à son isolation, de manière à bénéficier d’une TVA toujours plus basse.

Cela vous permet ainsi de réduire significativement votre facture et d’économiser plusieurs centaines d’euros sur les travaux.

Les aides de la région

Des aides pour le ravalement de façade peuvent être attribuées par les collectivités territoriales, sous certaines conditions. Ces dernières sont d’ailleurs fixées par les conseils régionaux, généraux et communaux, ainsi que le montant à accorder.

Pour savoir si votre région est en mesure de subventionner une partie de vos travaux de ravalement de façade, vous devez contacter l’Anil ou l’Agence Nationale de l’Information sur le Logement. Vous pouvez également vous rapprocher directement de votre mairie.

Des professionnels de votre région estiment gratuitement vos travaux de façade

Aide au ravalement de façade et conditions de ressources

Parmi les différentes formes d’aides existantes, certaines sont soumises à des conditions de ressources et d’autres non.

Aides au ravalement sans conditions de ressources

Les aides sans condition de ressources sont accessibles à tout le monde pour le ravalement de la façade :

  • Parmi ces aides, on retrouve MaPrimeRénov, incluant les travaux d’isolation des murs. MaPrimeRénov peut couvrir jusqu’à 75 € par m² pour l’isolation extérieure d’une façade (pour les foyers les plus modestes). Ce montant est plafonné à 20 000 euros par période de 5 ans, et doit représenter au maximum 90 % du montant des travaux. Néanmoins, ce montant se réduit, selon les revenus du ménage.
  • On retrouve également les certificats d’économie d’énergie (CEE), qui peuvent atteindre jusqu’à 37 € par m² pour l’isolation extérieur d’une façade.
  • Citons également l’Eco-prêt à taux zéro, un prêt financier avantageux, pouvant aller jusqu’à 10 000 euros par propriétaire.

Attention néanmoins, le montant des aides varie tout de même en fonction de vos ressources, et les aides seront plus élevées pour les foyers les plus modestes.

Aides financières pour ravalement sous conditions de ressources

Parmi les aides imposants des conditions de ressources se trouvent :

  • Le dispositif « Habiter mieux »,
  • Les aides de l’Anah,
  • La caisse d’allocation familiale,
  • Les aides Action Logement,
  • La prime d’aide solidarité écologique.

N’hésitez pas à consulter le site de l’état, Faire, pour en savoir plus sur les différentes aides au ravalement de façade.

Vous avez besoin d’estimer le prix des travaux de façade ? N’hésitez pas à remplir notre formulaire pour recevoir gratuitement plusieurs devis pour façade, le tout sans engagement.