Etapes de nettoyage de bardage en bois peint

L’entretien d’un bardage en bois n’a rien de compliqué. Un bon entretien de bardage en bois peint passe par un nettoyage annuel. Mais encore faut-il savoir comment nettoyer un bardage en bois peint. Le nettoyage d’une façade en bois se fait en appliquant un détergent neutre et un coup de chiffon. Pour une rénovation de bardage en bois extérieur, les travaux sont plus complexes.

Demandez gratuitement des devis de nettoyage de bardage

Conseils pour nettoyer un bardage en bois peint

Certaines essences du bois comme le mélèze, le douglas ou la Red Cedar peuvent se faire teinter d’un gris argenté avec le temps. Mais elles peuvent aussi être couvertes d’une lasure ou d’un saturateur pour préserver leur coloris. Dans ce cas, leur entretien consiste à repasser une couche de produit tous les 2 à 5 ans selon l’exposition de la façade. Pour limiter l’entretien tout en ayant une belle finition, vous pouvez opter pour un bardage teinté en usine. Ceux-ci disposent d’une garantie de 5 à 10 ans en fonction de la finition. Ils sont couverts d’un saturateur teinté transparent pour laisser les veines du bois visible ou peint d’une couleur opaque.

Pour ce type de bardage, un nettoyage annuel est largement suffisant en appliquant un détergent neutre. Ensuite, il ne reste plus qu’à nettoyer la façade avec un chiffon doux pour retirer les poussières. Si le bardage présente des mousses, le nettoyage reste le même, mais cette fois, appliquez un revitalisant pour bois pour donner un coup de neuf à votre bardage en bois peint.

Réclamez des devis 100 % gratuits de nettoyage de façade

Étapes pour rénover un bardage en bois peint

La rénovation d’un bardage en bois peint passe par plusieurs étapes.

1ere étape : le décapage

Avec le temps, la couche de finition appliquée sur un bardage en bois se dégrade à cause de la pollution, des intempéries, etc. Par conséquent, la peinture s’écaille et se cloque, sans pour autant nuire à la solidité du bois. Pour rénover le bardage en bois peint, il convient donc d’enlever l’ancien revêtement et d’en appliquer un nouveau. Vous devez ainsi décaper l’ancienne peinture. Vous pouvez utiliser un produit décapant en phase aqueuse biodégradable pour cela.

2e étape : la neutralisation

Une fois le décapage terminé, vous devez vous assurer qu’aucune trace de produit n’est restée. C’est là qu’intervient l’étape de la neutralisation, souvent négligée, pourtant, c’est essentiel. Il existe sur le marché des produits qui permettent non seulement de neutraliser l’action du décapant, mais aussi de raviver le support et de le nettoyer. Ces produits s’appliquent au rouleau ou au pinceau avec un temps d’action de 15 minutes. Puis, il suffit de rincer à grande eau et de laisser quelques jours pour sécher. Le bardage pourra ensuite recevoir sa nouvelle finition.

3e étape : la finition

Un bois bien protégé possède des fibres bien nourries et imprégnées. L’utilisation d’un saturateur est préconisée pour obtenir un bardage résistant aux intempéries. Ce produit est la plupart du temps incolore, mais vous pouvez aussi trouver des versions opaques. Ces dernières sont proposées en différents coloris de manière à s’adapter à tous les styles. Rien ne vous empêche toutefois d’utiliser une peinture classique. Assurez-vous seulement que celle-ci s’adapte à un usage en extérieur et sur la boiserie.

Exigez plusieurs devis de nettoyage de façade

Entretien d’un bardage en bois peint : ce qu’il faut savoir

Un nettoyage régulier des bardages en bois est conseillé, notamment pour le bois teinté. Pour cause, les saletés y sont plus rapidement visibles et peuvent nuire à l’éclat de votre finition. Le nettoyage à haute pression est cependant déconseillé. Si nécessaire, retirez quelques lames pour vérifier les ossatures supports. Cela est conseillé au moins tous les 20 ans.

Par ailleurs, en cas de dégradation de la finition qui couvre le bardage en bois, vous pouvez réaliser un léger ponçage avant d’appliquer une nouvelle finition. Pour conserver son éclat, vous pouvez appliquer un saturateur pour maintenir sa teinte. Et pour finir, il est indispensable d’appliquer sur le bardage en bois des traitements fongicides, insecticides et hydrofuges pour le protéger des agressions extérieures.