Maison bardage clins.

La pose d’un bardage de façade est une bonne manière de protéger ou de rénover sa façade. Il existe d’ailleurs de nombreux types de bardages à clins sur le marché, qui offrent une pose simplifiée pour les particuliers. Vous souhaitez effectuer la pose d’un bardage à clins pour votre façade ? Dans ce cas, notre méthode pourrait grandement vous aider !

Demandez des devis gratuits pour vos travaux >>

Qu’est-ce qu’un bardage en clin ?

Le bardage est un revêtement de façade qui va protéger votre façade actuelle et la recouvrir. On l’utilisera par exemple pour une isolation par l’extérieur.

Il existe un grand nombre de bardages pour façades. Parmi eux, le bardage à clins est l’un des plus populaires, puisque sa pose est l’une des plus faciles.

Un bardage à clins sera systématiquement composé de lames en bois ou en bois composite, qui vous s’emboîter les unes dans les autres pour protéger l’intégralité de la façade.(Demandez gratuitement des devis de professionnels pour vos travaux de façade)

Puis-je poser mon bardage à clins sans l’aide d’un pro ?

Comme nous vous le disons toujours, il est conseillé de confier vos travaux de façade à un artisan compétent. Cependant, force est de constater que la pose d’un bardage à clins reste accessible, en particulier si vous avez opté pour un produit de qualité.

Il est donc tout à fait possible de poser un bardage seul, à condition d’avoir un minimum de savoir-faire. Attention : dans le cadre d’une isolation par l’extérieur, mieux vaut contacter en premier lieu un spécialiste de l’isolation, le mieux à même de vous guider dans le choix des matériaux.

Pose de bardage à clins : le matériel nécessaire

Vous envisagez de poser un bardage ? Dans ce cas, la première étape sera de rassembler le matériel nécessaire !

Voici tout ce dont vous pourrez avoir besoin pour poser un bardage de façade :

  • Un pare-pluie respirant : pour le bardage comme pour le pare-pluie, prenez le temps de calculer la surface de votre façade pour acheter une quantité suffisante.
  • Des lames de clins : optez pour un bardage à clins facile à poser, car il serait dommage de vous compliquer la tâche !
  • De la grille anti-rongeurs : comme précédemment, achetez-en quantité nécessaire pour couvrir l’ensemble de la façade.
  • Des liteaux
  • Des profilés d’angle
  • Des profils de départ
  • Des vis, des chevilles et des lames en inox

Concernant les outils dont vous pourriez avoir besoin, il vous faudra rassembler :

  • Une règle de maçon
  • Un mètre
  • Une perceuse électrique
  • Un cordeau
  • Un marteau
  • Un niveau à bulle
  • Une scie

Des professionnels de votre région chiffrent gratuitement vos travaux de bardage >>

Trouvez facilement vos outils pour la pose de bardage

Faites rapidement l’acquisition des outils nécessaires à la pose de votre bardage,

Règle de maçon 1,2m
Ruban à mesurer 5m
Perceuse électrique sans fil avec set d’accessoires
Cordeau de maçon
Marteau de maçon
Niveau à bulle de poche

Comment poser un bardage en clin ? La méthode

Impossible de poser un bardage en clin sans un minimum de méthode ! Pour réussir les travaux, il va vous falloir suivre scrupuleusement chacune des étapes suivantes :

1. Tracez vos mesures

Après avoir consulté la notice d’utilisation de votre bardage à clins, vous pourrez débuter les travaux.

Pour commencer, vous allez tracer l’emplacement de la ligne de départ du bardage, à l’aide d’un cordeau à poudre. Le bardage doit démarrer à environ vingt centimètres du sol, de manière à ne pas être trop exposé aux intempéries.

Respectez bien cette distance, sans quoi votre bardage risque de s’user prématurément.

2. Fixez le pare-pluie

Pour protéger votre mur des intempéries, il faudra fixer un pare-pluie entre le mur et le bardage. Ce pare-pluie sera fixé grâce à des liteaux. Cependant, vous commencerez par la fixer au mur de façade à l’aide de clous provisoires.

Déroulez différents rouleaux de pare-pluie respirant le long de la façade (sauf sur les vingt centimètres qui ne seront pas couverts par le bardage) et fixez-les provisoirement à l’aide de clous. Entre les lais, laissez un recouvrement de dix centimètres pour ne laisser aucune zone non protégée.

Une fois l’ensemble du film d’étanchéité posé, vous allez pouvoir le sécuriser à l’aide de liteaux verticaux. Posez le premier liteau au bord du mur de façade, et fixez-le à l’aide de chevilles traversantes.

L’espacement entre deux liteaux devra être situé entre 30 et 60 centimètres, en fonction de votre modèle de bardage. Posez l’ensemble des liteaux nécessaires, en vérifiant systématiquement leur verticalité grâce à un niveau à bulle.

Vous installerez une grille anti-rongeurs en haut et en bas des liteaux, de manière à les protéger des animaux.

3. Posez le bardage

Votre pare-pluie respirant est posé et sécurisé. Vous pouvez à présenter fixer votre bardage en bois sur les liteaux. Il existe différents types de fixation pour un bardage à clins. Renseignez-vous bien sur votre modèle de bardage en consultant sa notice.

Pour fixer vos lames de bardage, il va falloir commencer par poser le profil de départ en bas des liteaux (à vingt centimètres du sol). Prenez soin de bien vérifier son niveau.

Coupez la première lame de bardage aux bonnes mesures, et glissez-la dans le profil de départ. Selon votre modèle de bardage, chaque clin sera fixé par vissage, par clipsage ou à l’aide de pointes en inox.

Fixez chaque lame sur plusieurs liteaux, puis emboitez les lames les unes aux autres. Entre chaque lame, laissez un léger espace pour permettre au bois de respirer. Entre chaque rangée de lames, prenez soin de décaler les joints, comme vous le feriez si vous posiez un mur en briques.

4. Les finitions

Votre bardage est presque terminé, et vous possédez à présent une façade en bois (comme nous vous la présentions ici). Mais avant de ranger vos outils, il reste quelques étapes de finitions.

Il vous faudra notamment protéger les angles de la façade, par exemple en posant une cornière d’angle, qui sera certainement vendue avec votre modèle de bardage.

Vérifiez enfin que votre bardage en bois est parfaitement traité. Si nécessaire, ajoutez un vernis de protection.

C’est terminé ! Vous disposez à présent d’une façade en bois flambant neuve. Vous n’êtes pas convaincu par ce type de façade ? Dans ce cas, cliquez ici et découvrez les autres modèles de façade les plus répandus !

//