S’il existe une multitude de solutions pour nettoyer et ravaler une façade, chaque technique a sa spécificité et ses préalables. Le choix dépend généralement de la nature de la façade, le revêtement de façade, mais également du niveau et de l’importance du traitement à réaliser. L’aérogomage est souvent confondu avec des techniques similaires comme le sablage ou l’hydrogommage. Pour délimiter le champ d’application de l’aérogommage, revenons sur son principe, les cas pour recourir à cette technique et son prix.

Demandez des devis gratuits pour vos travaux >>

Principe de l’aérogommage

L’aérogommage est un procédé qui utilise une machine, l’aérogommeuse, qui projette un abrasif à basse pression pour déloger les impuretés du mur. C’est la nature de cet abrasif qui le différencie des autres procédés semblables.

L’aérogommage, gommage par air comprimé basse pression

Si l’hydrogommage mélange l’air et l’eau pour nettoyer une surface, l’aérogommage s’appuie exclusivement sur l’air pour projeter des granulats. Là réside donc la principale différence entre les deux procédés. La pression est régulée pour être comprise entre 0,5 et 5 Bars, l’idée étant de déloger les saletés tout en préservant les qualités du mur.

Remarque : l’aérogommage ne s’applique pas uniquement aux façades. On y recourt notamment pour restaurer des mobiliers en bois.(Demandez gratuitement des devis de professionnels de votre région pour un aérogommage)

Les abrasifs utilisés

Le choix de l’abrasif est crucial. La plupart du temps, il est composé de billes de verre associé à du bicarbonate de sodium et du silicate d’aluminium. Ces produits biologiques sont peu agressifs et ciblent les tâches tout en épargnant la structure murale.

Attention : la silice pouvant générer de graves affections pulmonaires, son taux doit être obligatoirement inférieur à 5%.

Dans quels cas recourir à l’aérogommage ?

L’aérogommage est idéal pour nettoyer petites ou grandes surfaces dont :

  • une façade en pierre colonisée par des mousses
  • une façade en brique dont la couleur a été polluée par les fumées
  • une façade dont la rénovation nécessite un décapage de la peinture ou pour nettoyer les graffitis
  • une façade en bois dont le vieillissement commence à être visible
  • un bardage métallique rouillé

Des professionnels locaux estiment gratuitement vos travaux de façade >>

Coût de l’aérogommage

Il est toujours plus sage de confier le ravalement de façade à un professionnel façadier. Néanmoins, vous pouvez également réaliser cette opération vous-même, en louant notamment une aérogommeuse le temps de l’opération.

Tarifs des professionnels pour un aérogommage

Le prix varie en fonction de quelques critères, mais les devis des professionnels façadiers pour un aérogommage sont souvent compris entre 20 et 30€ le mètre carré. Les matériaux utilisés, dont l’abrasif, conditionnent le prix appliqué. Une surface plus importante nécessite un appareil plus performant, ce qui influe bien évidemment sur le prix. L’accès au bâtiment peut également constituer un facteur d’aggravation du prix, surtout lorsqu’il est nécessaire d’utiliser une aérogommeuse de grande taille.

Important : le déplacement est toujours facturé. Pensez donc à l’entreprise la plus proche de chez vous pour diminuer autant que possible les frais.

Prix de location d’une aérogommeuse

Les premiers prix en magasin de bricolage pour une aérogommeuse tournent autour de 2000€ selon ses capacités et ses performances. Ce prix peut même atteindre 8000€. Pour un travail ponctuel, vous pouvez trouver des offres de location journalière à partir de 200€, beaucoup plus intéressant pour les particuliers.(Pour des devis précis, gratuits et personnalisés de professionnels de votre région pour un aérogommage, cliquez ici!)

Remarque : pour les petites surfaces, il est même possible de louer à l’heure une aérogommeuse pour un tarif de 75€/h.

Prix des abrasifs

Les abrasifs comme les billes de verre sont habituellement proposés en sac de 25Kg entre 25 et 50€, soit un prix au kilo compris entre 1 et 2€. Tout dépend ensuite de la granulométrie de l’abrasif.

Rappel : d’autres coûts doivent être pris en compte dont les équipements individuels de protection obligatoires, gants, masque, etc.