Façade crépi maison

S’il y a bien une chose que tout maçon se doit de savoir faire, c’est bien le crépi de façade ! En effet, faire un crépi est indispensable quand on travaille dans le ravalement ou la maçonnerie. Aujourd’hui, Expert Ravalement a décidé de partager avec vous sa méthode pour réaliser un crépi réussi. Alors à vos truelles !

 

 

Demandez des devis gratuits pour vos travaux >>

Qui peut faire un crépi ?

Avant de vous révéler notre technique pour poser un crépi de maison, rappelons qu’il s’agit là de travaux qui nécessitent un minimum d’expérience dans la maçonnerie. Si vous n’avez jamais pris les outils, nous vous déconseillons de faire un crépi seul. Mieux vaudra en effet demander un devis pour crépi à un artisan, de manière à ce que votre crépi de maison soit parfaitement réussi.(Demandez gratuitement des devis de professionnels pour la réalisation d’un crépi)

Faire un crépi : la méthode pas à pas

Poser un crépi est loin d’être la tâche la plus difficile de travaux de ravalement. Néanmoins, cela exige beaucoup de méthode et d’attention. Voici la technique à suivre, étape par étape pour réussir un crépi de façade :

    1. Préparez le mur : on ne va pas faire un crépi sur une façade en mauvais état ! La première étape sera de vous assurer de disposer d’un mur propre et relativement lisse. Si votre mur est attaqué par la mousse, pensez à appliquer en premier lieu un fongicide. Est-il besoin de préciser que le crépi s’applique sur un béton brut ?

    2. Faire un enduit ciment (facultatif) : pour faire un crépi de façade de maison, on commencera par faire un enduit de ciment, de manière à ce que la façade soit plus épaisse et accroche mieux. Néanmoins, cette étape n’est pas forcément nécessaire pour faire un enduit sur un muret ou un mur extérieur.

    3. Préparez votre crépi : le crépi ne se vend pas forcément prêt à l’usage ! Pour créer un crépi, il est indispensable de mélanger du ciment, du sable et de l’eau. En général, on opte pour un mélange à 50/50 ciment et sable. Vous devrez ajouter la quantité d’eau suffisante pour que votre crépi devienne liquide, mais qu’il continue de coller à la truelle. Pour obtenir un crépi coloré, vous devez ajouter des colorants à cette mixture. Notez que vous pouvez acheter un crépi déjà fait, mais que cela s’avérera souvent plus coûteux au m2.

    4. Poser le crépi : avant d’étaler le crépi, vous devez vous assurer que le mur est bien humide, de manière à ne pas créer de poches d’air dans votre crépi. Prenez donc soin d’humidifier généreusement le mur juste avant l’application. Pour étaler du crépi, servez-vous d’une truelle ou d’une taloche. Travaillez de haut en bas, en commençant avec une large couche de crépi que vous étalerez de manière uniforme. Votre mur doit être totalement uniforme, il sera donc peut être nécessaire d’appliquer plus de crépi, pour boucher les espaces entre les parpaings, par exemple. Le mieux est de travailler mètre carré par mètre carré, de manière à agir avec méthode !

Des professionnels de votre région chiffrent gratuitement vos travaux de façade >>

  1. Effectuer les finitions : vous ne devez pas totalement laisser votre crépi sécher avant de reprendre le travail. Dans l’idéal, il doit être ferme, mais toujours humide. Pour donner un aspect fini au crépi, passez une éponge humide sur l’ensemble du crépi déjà posé, en pensant à humidifier régulièrement l’éponge. Cela va vous permettre de lisser le ciment et de lui donner l’effet recherché. Vous pouvez également passer un rouleau de haut en bas, de manière à donner plus de relief. Cessez les finitions uniquement quand le rendu de votre crépi vous satisfait… puis laissez sécher !

Notez que la réussite d’un crépi dépend beaucoup de l’humidité du mur. Voilà pourquoi nous vous recommandons de ne jamais travailler en plein soleil, sans quoi votre crépi n’aura pas le temps de bien accrocher. De manière générale, on travaillera en début de matinée ou en fin de journée, pour éviter que le soleil ne tape trop fort. Naturellement, on pensera également à surveiller la météo pour éviter les pluies.

Quelques outils nécessaires à la réalisation d’un crépi de façade

Pour crépir vous-même votre façade, retrouvez ci-après quelques outils nécessaires à ce travail,

Bâche de protection
Adhésif de masquage avec bâche de couverture
Peinture crépi mat pour extérieur
Peinture sous-couche fixante
Mastic extérieur pour fissures‘ link_target= » size=’small’ position=’center’ label_display= » icon_select=’no’ icon=’ue800′ font=’entypo-fontello’ color=’custom’ custom_bg=’#63c3d2′ custom_font=’#ffffff’ av_uid=’av-2omgse’ admin_preview_bg= »]
Tuyau d’arrosage à défaut d’un nettoyeur haute pression

 

//