Que cela soit une construction neuve ou ancienne, il est rare qu’une maison ne présente aucune fissure. Les causes qui peuvent entraîner l’apparition de ces fissures sur une maison sont nombreuses. Le sol qui bouge ou les conditions climatiques peuvent en être l’origine, surtout pour une maison ancienne. De ce fait, vous devez réaliser une réparation avant que la situation ne s’aggrave.

Demandez des devis gratuits pour vos travaux

Que faire en cas de fissures de maisons ?

Quand les fissures sont jugées dangereuses sur votre maison ancienne, vous devez rapidement installer un système de surveillance et de suivi. Cela permet de constater leur évolution sur plusieurs mois. Bon nombre de moyens existent pour évaluer l’importance des fissures, à savoir :

  • Un témoin en plâtre posé à cheval sur les bords des fissures,
  • Un témoin en verre inclut dans un manchon en plâtre,
  • Utiliser un fissuromètre gradué ou électronique,
  • Utiliser un extensomètre et déformètre.

Ces moyens vous aideront à déterminer l’évolution possible des fissures et constater leur niveau de gravité. Mais avant d’employer les grands moyens, vous devez connaître l’origine des fissures. Ces dernières sont-elles apparues suite à une période de sècheresse ? Votre maison est-elle bâtie sur un sol argileux ? Dans les deux cas, des mouvements de terrain importants peuvent en être la cause.(Recevez des devis gratuits pour vos travaux de façade!)

Les différentes fissures pouvant apparaître sur une maison ancienne

Il existe plusieurs types de fissures qui peuvent surgir sur des murs anciens. Généralement, elles sont caractérisées par leur longueur, mais aussi par leur ouverture.

Les fissures bénignes

Il s’agit de fissures ne présentant aucun danger. En d’autres termes, elles apparaissent sur des surfaces apparentes extérieures, mais ne provoquent qu’un dégât esthétique. Il est tout de même conseillé de les réparer pour des raisons d’apparence. Reste à savoir si elles ne sont pas le signe d’un désordre plus grave. Tel est le cas des fissures de retrait d’un élément de maçonnerie.

Si le revêtement se fissure avec son support, les risques peuvent être graves et des traitements d’urgence s’imposent.

Les fissures causant des infiltrations d’eau

Toutes fissures peuvent éventuellement devenir infiltrantes. Ce risque peut être dû à la situation ou à l’orientation de la paroi fissurée. Les normes de la construction pour la maçonnerie déterminent le principe de résistance d’un mur à la pénétration des eaux de pluie. Ce qui signifie qu’avec ou sans fissure, les parois peuvent s’humidifier sans dommage. L’eau finira par s’évaporer. Ce qui peut être sans inconvénient, tant que cette humidité n’atteint pas l’intérieur de la maison. Dans ce cas, il faut chercher l’origine de la fissure afin de diagnostiquer sa gravité.

Les fissures portant atteinte à la solidité de la maison

Les désordres qui touchent les fondations peuvent engendrer des fissures graves. Il peut s’agir d’un tassement qui peut survenir suite aux effets de la sècheresse ; ou alors de la présence d’arbres, dont les racines absorbent l’eau sous les fondations. Cela peut aussi être dû à des défauts de construction. Dans tous les cas, une mise en observation de ces dernières s’avère essentielle.

Des charpentiers proche de chez vous estiment gratuitement vos travaux

Comment réparer une fissure de maison ?

Si vous avez aperçu une fissure sur les murs de votre maison, il faut la réparer. Surtout, n’essayez pas de la combler à tout prix. Si elle est due à un problème de construction, mettre de l’enduit ne servira à rien.

Commencez par l’examiner en essayant de savoir si c’est une fissure ou une microfissure. Une fissure superficielle peut être normale pour une maison ancienne. Ensuite, attendez quelques semaines pour voir si elle ne s’agrandit pas. Sinon, vous pouvez la combler en appliquant un simple enduit. En revanche, si la fissure s’agrandit, contactez vite un professionnel. Dans ce cas, il convient d’expertiser votre maison pour savoir comment y mettre fin.