La rénovation ou le réaménagement d’une maison peut parfois nécessiter la suppression de mur ou de cloison. Dans de nombreux cas, l’ouverture permet la création de porte ou de fenêtre. Toutefois, cette opération peut comporter un certain risque, surtout s’il s’agit d’un mur porteur. Cet article parle de l’ouverture d’un mur porteur en façade.

Demandez des devis gratuits pour vos travaux d’ouverture de façade

Qu’est-ce qu’un mur porteur en façade ?

Un mur est dit porteur du moment où il supporte la structure d’un ouvrage. En quelque sorte, un mur porteur fait partie de la colonne vertébrale d’un bâtiment. Pour reconnaître un mur porteur, il faut se référer à sa sonorité. Si le mur sonne creux, il s’agit probablement d’une cloison. Contrairement donc, un mur porteur sonne plein, car il est plus dense.

Il est aussi possible de considérer son emplacement et son épaisseur pour savoir si un mur est porteur. Les murs de grande taille et d’une épaisseur supérieure à 15 cm au centre d’une maison sont souvent porteurs. Un mur porteur peut également se reconnaître par la présence d’une poutre apparente au-dessus.

En ce qui concerne le mur de façade, il s’agit d’un mur qui délimite une construction à l’extérieur. Souvent, le mur de façade est plus décoré que les autres, car leur rôle est aussi de mettre en valeur le bâti. Pour une maison classique et standard, il existe quatre murs de façade :

  • Principale,
  • Arrière,
  • Latérale gauche,
  • Latérale droite.

Une façade peut être légère ou classique. Cette dernière est le plus souvent construite en béton ou en maçonnerie.

Les étapes à suivre pour créer une ouverture façade

Créer une ouverture dans un mur porteur en façade doit être considéré sérieusement. En effet, si l’on se trompe sur les caractéristiques du mur, tout l’ensemble de l’édifice risque de s’effondrer au moment de l’ouverture du mur. Cette tâche doit ainsi être confiée à un professionnel. Si c’est possible, il faut retrouver les plans de la construction pour ne pas commettre d’erreur grave. Voici les étapes à suivre si vous voulez procéder à une ouverture de façade.

Remplir les déclarations préalables

Une condition à ne pas négliger est la déclaration des travaux. Il s’agit d’une démarche administrative visant à obtenir l’autorisation pour les travaux en projet. En effet, le code de l’urbanisme impose cette étape lorsqu’il s’agit de travaux extérieurs à une maison. Un formulaire à remplir est disponible au niveau de votre commune. Ce formulaire est organisé autour de huit points, à savoir :

  • Un cadre réservé à la mairie,
  • L’identité du déclarant,
  • Les coordonnées du déclarant,
  • Le terrain,
  • Un cadre pour une demande concernant un projet d’aménagement,
  • Un cadre pour une demande comprenant un projet de construction,
  • Un cadre lorsque le projet nécessite des démolitions,
  • Un cadre pour voirie et réseaux,
  • Un cadre pour l’engagement du déclarant.

Pose d’un linteau IPN

La première phase des travaux concerne la pose d’une poutre ou d’un linteau IPN. Une poutre IPN est, rappelons-le, un matériel utilisé soutenant une construction comme le support d’un plancher ou le maintient d’un plafond, ou dans notre cas, le remplacement d’un mur porteur. Un linteau IPN peut être fabriqué en acier, en fer, en aluminium ou en bois. Cette étape permet de maintenir la solidité de l’ensemble de la construction, même en abattant un mur porteur. Un calcul de charge doit être effectué avant d’utiliser une poutre quelconque.

Perçage du mur porteur et pose des étais

Après la pose du linteau IPN, vous pouvez procéder au perçage du mur. Encore une fois, cette opération doit être confiée à des artisans professionnels pour ne pas commettre l’irréparable. Dès que le mur est percé, la pose des étais s’impose. Les étais sont des outils destinés à soutenir (provisoirement) un édifice ou à renforcer certains éléments de la construction. Différents modèles sont proposés sur le marché. Il faut veiller à bien calculer la charge à supporter par les étais afin de ne pas affaiblir la structure de l’édifice.

Des professionnels proche de chez vous estiment gratuitement vos travaux de façade

Combien coûtent les travaux d’ouverture d’un mur porteur en façade ?

Le tableau suivant donne les fourchettes de prix du marché :

TravauxPrix minimum
Ouverture d’un mur porteur en parpaing pour la création d’une fenêtre 118-140 cm13 00 € à 3 600 €
Ouverture d’un mur porteur pour l’installation d’une porte standard1 600 € à 2 000 €
Ouverture d’un mur porteur1 800 € à 2 000 €
Ouverture d’un mur porteur avec consolidation et préparation du mur1 800 € à 3 600 €
Ouverture d’un mur porteur d’une ouverture assez grande2 400 € à 6 000 €
Abattage d’un mur porteur2 400 € à 3 600 €

L’ouverture d’un mur porteur en façade comporte quelques éléments de tarification. Outre les matériaux et matériels nécessaires aux travaux, il faut aussi prendre en compte le coût de la main-d’œuvre. Vous aurez un aperçu plus détaillé du budget à préparer si vous demandez et comparez plusieurs devis.