Les ouvrages en béton ou en d’autres matériaux rigides peuvent se détériorer pour plusieurs raisons. Pour les remettre en état, il est possible de se servir d’un mortier de réparation. Ce mortier peut être fibré ou être spécialement conçu pour la pierre. Mais qu’est-ce qu’un mortier de réparation ? Quel est le prix d’un mortier de réparation fibré ? Et celui d’un mortier de réparation de pierre ? Cet article vous répond.

Demandez des devis gratuits pour vos travaux de construction

Mortier de réparation : de quoi il s’agit ?

Le béton est un matériau rigide qui est supposé être solide et durer dans le temps. Il peut toutefois subir des dégradations et doit être réparé. Pour ce faire, l’utilisation d’un mortier de réparation est préconisée.

Qu’est-ce qu’un mortier de réparation ?

Les ouvrages en matériaux rigides et en béton peuvent être sujets à des dégradations et doivent être réparés grâce à un mortier de réparation. Élément de la construction, il s’agit d’un matériau de correctifs conçu à base d’un mélange de sable, de fibres, de ciments spéciaux, d’additifs et d’eau.

Le mortier de réparation remet en état et renforce les ouvrages abîmés. Il permet notamment de reboucher les bulles de surface, de réparer les effritements, les nids d’abeilles et les fissures. Il existe plusieurs types de mortiers de réparation. Parmi eux figure le mortier de réparation fibré et le mortier de réparation de pierre.

Le mortier de réparation fibré

Ce mortier de réparation peut être utilisé aussi bien pour rénover un ouvrage en béton que pour en construire. Il est aussi possible de l’utiliser sur de la pierre ou de la brique. Il comporte des fibres plastiques ainsi que d’autres éléments qui permettent d’améliorer la densité et la résistance du mortier. Ce dernier devient donc plus compact et résiste mieux à la corrosion, aux fissures, aux chocs et à la compression. Il peut aussi mieux faire face aux diverses agressions telles que la pollution. Les éléments qui le composent sont :

  • Des ciments de classe CEM I,
  • Plusieurs types de sables, dont des sables siliceux,
  • Des fibres synthétiques,
  • Des adjuvants.

Il existe aussi sur le marché un mortier de réparation à prise rapide.

Le mortier de réparation de pierre

Ce mortier de réparation permet de réparer les pierres de tailles, le jointoiement des maçonneries de ce type de pierre ainsi que les ornements architecturaux en pierre. Il est constitué de chaux aérienne, de sables siliceux et calcaires, de liants hydrauliques et d’additifs organiques et minéraux. Selon le produit, il peut être ou non teinté.

Les pierres doivent être tendres à ferme, avec un grain moyen ou fin. Peuvent être concernés les pierres calcaires, le grès, le granit, les molasses et le gneiss. Comme pour tous les types de mortier de réparation, celui-ci est généralement vendu prêt à gâcher.

Des artisans de votre région estiment gratuitement vos travaux de béton

Comment utiliser un mortier de réparation ?

Le mortier de réparation doit être appliqué sur un support bien préparé, sain, propre et dépoussiéré. Les traces de peintures, les mousses et champignons et autres impuretés doivent être ôtés par grattage ou décapage. Si le support comporte des armatures rouillées, un traitement contre la corrosion est nécessaire.

Préparez ensuite le mortier selon les indications du fabricant. Parfois, il est nécessaire de laisser le produit reposer environ 2 minutes avant de l’utiliser. Pour ce qui est de la durée de la gâchée, comptez entre 15 et 30 minutes environ. L’application du mortier se fait à la main, avec une truelle et une lisseuse. Pour une meilleure tenue du mortier, il faut travailler à une température de 5 °C à 35 °C.

Combien coûte le mortier de réparation ?

Le mortier de réparation est vendu dans des sacs de 5 kg à 30 kg. Le prix varie en fonction du type de mortier. Comptez environ 5 € à 60 € pour le prix d’un mortier de réparation, fourniture seulement. Ce prix varie en fonction :

  • Du type de mortier de réparation,
  • Du conditionnement,
  • De la marque,
  • Du support,
  • De la surface à réparer.

Pour un travail réalisé dans les règles de l’art, il est conseillé de faire appel à un professionnel. Dans ce cas, n’oubliez pas de demander et de comparer plusieurs devis.